Décider et faire la démarche d’aller « voir un psy » c’est avant tout aller voir un professionnel travaillant avec l’humain.

Elle est parfois une nécessité ressentie pour traverser un passage difficile de sa vie, ou pour trouver un accompagnement lors d’un changement impliquant des remises en question.

Parfois, elle est plutôt en lien avec une envie de se connaître mieux, d’y voir plus clair sur ses envies, ses doutes, ses sentiments, ses comportements. C’est tout simplement vouloir prendre un temps pour se poser et pour pouvoir s’exprimer librement, sans la crainte d’un jugement.

La consultation d’un psychologue peut être motivée par des raisons très variées dont voici quelques exemples (la liste n’est pas du tout exhaustive et chaque demande mérite d’être entendue et prise en considération).

Pour l’adulte :

– besoin d’être accompagné lors d’événements de vie douloureux (deuil, séparation, maladie…)

– ressenti d’une difficulté personnelle empêchant de se sentir bien (sensation d’être « mal dans sa peau », d’être déprimé ou angoissé, manque de confiance en soi, troubles du sommeil, troubles alimentaires, addictions…)

– désir de vivre différemment (par nécessité ou par envie d’engager une démarche d’évolution personnelle)

– difficultés dues à des conflits familiaux ou sociaux

– besoin de mobiliser ses ressources pour faire face à un changement (décision à prendre, changements de vie importants tels qu’un tournant professionnel ou une naissance…)

– difficultés dans la relation de couple (problèmes de communication, difficultés sexuelles)

Pour l’enfant :

– troubles du sommeil, troubles de l’alimentation

– énurésie, encoprésie (faire ses besoins dans des lieux inappropriés)

– difficultés scolaires (retard d’apprentissage, haut potentiel intellectuel)

– troubles du comportement (agitation, problèmes relationnels, apathie…)

– difficultés des parents dans la relation avec leur enfant